Archives de Catégorie: Histoire

Liv Strömquist épingle les pires petits amis de l’histoire

Une lecture rafraîchissante pour cet été 2018…

ZUKUNFT FRAU 2015

zukunft frau vous invite Capture d’écran 2015-09-01 à 18.08.12ZUKUNFT FRAU a eu le plaisir de convier chacune et chacun à partager dans le Haut-Valais (Unterbäch, le village où les femmes ont eu accès aux urnes pour la première fois en Suisse – 1957) à une journée de détente / nature / gastronomie dans la bonne humeur.

Notre rencontre a eu lieu sous le signe d’une solidarité contre la pauvreté, la violence dans notre société et des salaires équitables ainsi qu’une vie sans discriminations. Quelques personnalités nous ont accompagné pour nous parler de leurs engagements dans ces domaines.

Organisatrice : Germaine Zenhäusern (079 288 18 03) germaine_zenh@hotmail.com

Site www.zukunft-frau.ch.

PDF à télécharger

« Des Voix et des Femmes » en visite à Loèche – vernissage 4 septembre au Château de Loèche

des voix et des femmesAprès Sierre, Euseigne, Martigny, Sion..le voyage vers la partie germanophone du canton est une vraie occasion de découvrir nos consœurs Haut-Valaisannes, occasions pour le moins rares et même rarissimes..

Maryline Morard, présidente de Via Mulieris

Via mulieris vous invite
Via mulieris sponsors
PDF à télécharger

La conquête du suffrage féminin en Valais

A lire

Raphaelle Ruppen : La conquête du suffrage féminin en Valais (1959 1971) ; une idée progressiste dans un milieu conservateur.
Parue dans les Annales valaisannes 2007 et à commander sur le site de la Société d’Histoire du Valais romand (www.shvr.ch).

Sévèrement refusé aux femmes le 1er février 1959, le droit de vote sur le plan cantonal leur est octroyé le 12 avril 1970, quelque dix mois avant qu’il ne devienne réellement universel au plan fédéral, le 7 février 1971. Comment cette question du suffrage féminin a-t-elle progressé dans le contexte particulier du Valais et comment une remise en question de l’ordre établi concernant les femmes a-t-elle pu avoir lieu dans ce cadre a priori peu propice aux changements ?

Grâce notamment aux archives de l’Association valaisanne pour le suffrage féminin (AVPSF), à un dépouillement des articles du Nouvelliste, des Bulletins de l’Assemblée fédérale et de ceux des séances du Grand Conseil du Canton du Valais, nous avons pu étudier pour le cas valaisan la progression des rapports de force, les interactions et les interdépendances entre les différents intervenants clés (AVPSF, Parti conservateur, Nouvelliste, Eglise catholique). Nous avons tenté de comprendre pour quelles raisons, à quels moments et de quelles manières tel ou tel acteur s’implique ou pas et quel rôle chacun a joué. Nous nous sommes également demandé si l’octroi du suffrage féminin reflète un réel changement de mentalité ou s’il répond seulement à certaines contingences. Pour terminer, nous avons bien évidemment élargi notre réflexion au cas suisse.

En définitive, si l’introduction du suffrage féminin n’a pas permis de résoudre toutes les inégalités dont les femmes sont victimes, il est incontestable qu’elle représentait le préalable nécessaire pour pallier ces discriminations et que les suffragistes ont mis en elle beaucoup d’espoir.

http://www.mediatheque.ch/Fra/animationsmvsion.htm