Archives de Catégorie: Cantonales 2017

Communiqué de Solidarité Femmes du 7 mars 2017

Le 5 mars, le Valais a élu ses 130 député-e-s au Grand Conseil du Valais. Tous partis confondus, les femmes seront 25 à siéger dès mai 2017, ce qui représente un taux de 19.2%. C’est une amélioration par rapport au taux actuel de 16%.

C’est encore trop peu et bien inférieur au taux que nous avions en 2009, qui était de 21.5% et c’est encore bien en dessous du 30% que nous estimons être le minimum requis, et loin du 50% que nous pourrions souhaiter.

La situation pour les suppléantes est plus favorable : 34 femmes sont élues, ce qui représente le 26% des 130 suppléant-e-s. Nous espérons que cela indique que la relève se prépare, et que les suppléantes d’aujourd’hui deviendront les députées de demain.

Pour le Haut-Valais, les résultats sont très préoccupants : le nombre de députées passe de 5 à 2 élues seulement sur un total de 34 député-e-s, ce qui représente un taux de 6%.

Le Valais reste à la traine et a encore beaucoup de progrès à faire. Nous rappelons aux partis politiques qu’il est de leur responsabilité de former et d’encadrer les femmes afin d’assurer que leur nombre progresse à tous les échelons politiques et qu’elles puissent assumer plus de responsabilités en politique. Il est inadmissible que des partis se permettent encore de ne mettre aucune femme sur leur liste électorale.

Solidarité Femmes reste préoccupée par la faible représentation des femmes dans toutes les instances dirigeantes de notre société. Dans le domaine public, rappelons que le Conseil d’Etat ne compte qu’une femme aujourd’hui. Au niveau des communes, il n’y a que 12 femmes présidentes de communes, et le taux des femmes siégeant dans les conseils municipaux est de 18%.

Communiqué : élections cantonales 2017

Sion, le 20 février 2017

Les enjeux pour les femmes valaisannes le 5 mars prochain

La soirée de présentation des femmes candidates à Martigny le vendredi 10 février a pleinement atteint son but. De nombreuses candidates de divers partis politiques se sont présentées et ont partagé leurs expériences dans une ambiance détendue et non-partisane. Mme Anne-Laure Couchepin Vouilloz, nouvelle présidente de la ville de Martigny, a accueilli avec enthousiasme l’assemblée et a encouragé toutes les candidates à persévérer dans leurs démarches afin de faire progresser la représentation des femmes, et ainsi le Valais.

1) « La part des femmes élues au Grand conseil valaisan est en régression depuis 2013 », constate Marcelle Monnet, présidente de Solidarité Femmes. « La situation actuelle est particulièrement préoccupante car nous avons à peine 16% de femmes députées. C’est le taux le plus bas de Suisse! ».

Pour ces prochaines élections cantonales, 76 femmes se présentent à la députation, soit le 27.2% des 279 candidat-e-s pour l’ensemble du canton. (à la suppléance : 29%). Ceci représente une augmentation par rapport aux 18% de femmes candidates en 2013. Cependant, encore faut-il que le taux d’élection des femmes ne soit pas trop défavorable.

Pour Marcelle Monnet, « Il est important que les femmes bénéficient de notre confiance et de notre soutien, afin qu’elles aient les mêmes chances d’être élues que les hommes. »

2) Quand au Conseil d’État, il n’y a que 2 candidates sur 13 

Il n’est plus à démontrer que la diversité favorise une gestion plus efficace et plus innovante à la direction d’une entreprise ou d’un service public. De plus, un gouvernement sans femme ne serait pas pleinement représentatif de ce canton.

Solidarité Femmes estime qu’il est capital d’avoir une femme au Conseil d’État qui s’engage clairement pour la cause des femmes, pour l’égalité des chances et des salaires, ainsi que pour les infrastructures sociales qui permettront une meilleure conciliation vie professionnelle et vie familiale.

Solidarité Femmes est particulièrement fière de soutenir la candidature de Mme Esther Waeber-Kalbermatten, première femme élue au Conseil d’État, et qui a montré par le passé son soutien sans faille aux objectifs que poursuit notre association.

Contacts : 

  • Marcelle Monnet-Terrettaz, présidente, 076 329 34 54, monnet.marcelle@gmail.com
  • Annick Clerc Bérod, 079 416 74 07, clerc-berod@tvs2net.ch
  • Marline Morard, 078 767 54 45, mma@netplus.ch

Pressemitteilung : Kantonale Wahlen 2017

Sitten, 21. Februar 2017

Die Bedeutung des 5. März für die Walliser Frauen

Die Abendveranstaltung des 10. Februar 2017 in Martigny hat ihr Ziel voll erfüllt: zahlreiche Kandidatinnen verschiedener Parteien haben sich vorgestellt und ihre persönlichen Erfahrungen in einer offenen Atmosphäre mit den anderen geteilt.

Anne-Laure Couchepin Vouilloz, neu gewählte Präsidentin von Martigny, hat die Versammlung mit Enthusiasmus eröffnet und alle Kandidatinnen ermutigt in ihren Bemühungen fortzufahren die Vertretung der Frauen zu verbessern und somit das Wallis zu stärken.

1) Der Anteil der in den Grossrat gewählten Frauen ist seit 2013 zurückgegangen, stellte Marcelle Monnet, Präsidentin von „Frauen Solidarität“ fest. Die aktuelle Situation ist deshalb besonders beunruhigend, weil wir im Wallis 16% Grossrätinnen haben – das ist der niedrigste Wert in der ganzen Schweiz.

Für die kommenden Wahlen stellen sich 76 Frauen zur Verfügung, das sind 27,2% der insgesamt 279 Kandidierenden im Kanton (Suppleantinnen 29%). Das bedeutet zwar eine Erhöhung gegenüber den 18% der kandidierenden Frauen bei den Wahlen 2013, aber es ist auch nötig, dass der Anteil der gewählten Frauen sich erhöht.

Für Marcelle Monnet ist es wichtig, dass diese Frauen, die sich zur Verfügung stellen, unser Vertrauen und auch unsere Unterstützung geniessen, damit sie die gleichen Chancen haben gewählt zu werden, wie die Männer.

2) Was den Staatsrat betrifft, so gibt es nur 2 Kandidatinnen auf 13.

Es muss nicht mehr bewiesen werden, dass Vielfalt eine effizientere und innovativere Leitung eines Unternehmens oder einer öffentlichen Verwaltung mit sich bringt; eine Regierung ohne Frauen wäre zudem nicht repräsentativ für die Bevölkerung.

„Frauen Solidarität“ ist der Meinung, dass es enorm wichtig ist, dass eine Frau im Staatsrat ist, die sich eindeutig für die Sache der Frauen engagiert, für Chancengleichheit auch in Sachen Löhne, sowie auch für die sozialen Infrastrukturen, welche eine bessere Vereinbarkeit von Berufs- und Familienleben ermöglicht.

„Frauen Solidarität“ ist besonders stolz darauf die Kandidatur von Esther Waeber-Kalbermatten zu unterstützen, der ersten in den Staatsrat gewählten Frau, die uns in der Vergangenheit auch die uneingeschränkte Unterstützung der Ziele unserer Vereinigung gezeigt hat.

Kontakte :

  • Marcelle Monnet-Terrettaz, Präsidentin, 076 329 34 54, monnet.marcelle@gmail.com
  • Annick Clerc Bérod, 079 416 74 07, clerc-berod@tvs2net.ch
  • Maryline Morard, 078 767 54 45, mma@netplus.ch

Solidarité Femmes soutient Esther

Le Nouvelliste du 23 février 2017

fullsizerender-2

Invitation à la soirée de présentation

Venez soutenir les candidates au Conseil d’État et au Grand conseil !invitation-candidates-2017