Réponses de Michèle Steiner

Steiner Michèle, liste N° 20 : Parti socialiste valaisan PS 60+

MicheleSteiner1) Que signifie pour vous la conciliation entre vie professionnelle et vie familiale ? Quelle est la responsabilité des gouvernements, des associations professionnelles, des partis politiques ?

Il incombe à un gouvernement et aux instances économiques de créer un environnement favorable à l’épanouissement des individus dans leur travail. Ce qui aurait un retentissement dans leur vie familiale. Replacer l’économie au service de la population et non l’inverse.

2) Que pouvons-nous faire pour élargir les choix professionnels des jeunes femmes ? Quelle importance pour notre économie ?

L’éducation des jeunes filles devrait être dirigée de façon à les préparer à une diversification des possibilités professionnelles. Les études menant aux métiers techniques devraient êtres présentées de manière plus ouvertes de façon à favoriser une envie de « se lancer » dans des domaines qu’on pensait réservés aux hommes. Un certain « machisme » est encore perceptible lors des choix opérés par des jeunes filles pour des métiers dits techniques.

3) Devons-nous adopter des « mesures transitoires », des quotas ou autres mesures pour augmenter la présence des femmes sur les listes électorales et dans les instances politiques ?

Il est regrettable que de nos jours, nos partenaires aient besoin d’une remise à niveau pour comprendre que les femmes, mise à part des différences physiologiques, ont les mêmes possibilités de compréhension et de logique qu’eux ! En venir transitoirement aux quotas semble, hélas, la seule façon, en politique, de rétablir l’équilibre.

4) Devons-nous imposer des quotas pour femmes dans les conseils d’administration des sociétés publiques-privées ainsi que des sociétés cotées en bourse ?

Malgré les signes évidents de la capacité des femmes à diriger des entreprises privés ou publiques, il reste un très fort sentiment de supériorité des membres de conseils d’administrations à engager des femmes à compétences égales avec des candidats masculins. Toutefois, il me semble que le fait d’imposer des quotas, pourrait « braquer » les responsables et poser des problèmes aux femmes en place, dont nous n’avons pas encore connaissance par manque d’expériences.

5) Comment intervenir pour diminuer l’écart salarial entre femmes et hommes ?

Il y a environ 30 ans que notre constitution essaie de réprimer les écarts salariaux entre hommes et femmes à formation et compétences égales !

Les cas flagrants et constatés devraient faire l’objet d’une mise en demeure officielle des entreprises concernées. Pourquoi pas des amendes pour les cas de récidive, il semblerait que le fait de toucher au porte-monnaie soit plus efficace !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s