Communiqué de presse concernant l’élection de deux juges cantonaux

La femme toujours perdante !

Solidarité Femmes est déçue du vote du Grand-Conseil lors de l’élection de deux juges cantonaux.

Le parlement a écarté la femme de l’élection au tribunal cantonal. Il n’a pas jugé grave de descendre de 18% à 9%   la représentation féminine au TC. Même les très grandes qualités de Madame Camille Rey-Mermet et l’excellent résultat obtenu lors de l’entretien devant la COJU n’ont pas pu faire changer les choses : les femmes sont toujours mal menées quand des postes intéressants sont en jeu.

Les quotas de langues, de régions, de partis sont toujours mis en avant pour revendiquer les places vacantes. Seul le quota femme n’est jamais appliqué et considéré comme dévalorisant. Cela est inacceptable pour les femmes, inacceptable pour notre société toute entière et encore plus inacceptable pour le parlement qui devrait être garant d’une juste représentation des femmes et qui a préféré l’appartenance politique aux qualités professionnelles.

La juste représentation des femmes aux postes judiciaires, politiques et dans les administrations reste encore une lutte d’actualité pour Solidarité Femmes.

Pour le comité de Solidarité Femmes, Marcelle Monnet Terrettaz

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s