Esther Waeber-Kalbermatten

Née en 1952
Pharmacienne
Mariée et mère de 3 enfants
Membre du Parti socialiste du Haut-Valais

Centres d’intérêts
Politique
Randonnées en montagne
Cuisiner

Expériences et mandats politiques
Députée suppléante du district de Viège au Grand Conseil (1989-1993)
Députée PS du district de Brigue au Grand Conseil (1993-2005)
Conseillère communale à Brigue (depuis 1997)
Présidente de la commission cantonale de l’égalité (1999-2005)
Vice-présidente (2001-2005) puis présidente du conseil de fondation de l’EMS Englischgruss Brigue-Glis (depuis 2005)

Entretien

  • Quelles ont été vos motivations pour vous lancer dans la course au CE?
    Depuis 20 ans, je m’engage en politique avec un grand plaisir. C’est pourquoi je relève aujourd’hui le défi qu’est cette élection au Conseil d’État.
  • Quels seraient les avantages de l’arrivée d’une femme à l’exécutif valaisan?
    Il faut des femmes et des hommes en politique. Les femmes apportent d’autres expériences à la politique. En outre les femmes représentent plus de la moitié de la population. C’est donc tout à fait normal qu’elles puissent et veuillent assumer aussi leur responsabilité en politique.

  • Si vous êtes élue, quelle serait la première mesure qu’il vous tiendrait à cœur de mettre en place?
    Apprendre à connaître les employées et les employés du département dans le but de recueillir des renseignements pour développer l’esprit d’équipe.
  • Quelle personnalité politique vous inspire?
    J’apprécie toutes les personnes qui savent respecter leurs adversaires politiques.

  • Selon vous, les valaisannes et les valaisans sont-ils enfin prêts à élire pour la première fois une femme à l’exécutif valaisan?
    Le canton du Valais est le seul à n’avoir jamais eu de femme au gouvernement.
    Les jeunes générations qui peuvent voter aujourd’hui ont été élevées dans un contexte plus ouvert à l’égard des femmes. A l’école, filles et garçons sont ensemble sur les mêmes bancs aujourd’hui et plus dans des salles voire des bâtiments séparés comme avant.
    Dans ce sens-là j’imagine que le Valais est mûr pour suivre les autres cantons.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s